Programme Inde du Sud – Tamil Nadu FR
7 Nights
  • JOUR 01: ARRIVE CHENNAI FR
  • JOUR 02: CHENNAI / MAHABALIPURAM / PONDICHERRY (152 kms / 3½ hrs)
  • JOUR 03: PONDICHERRY
  • JOUR 04: PONDICHERRY / CHIDAMBARAM / KUMBAKONAM (180 kms / 4 hrs)
  • JOUR 05: KUMBAKONAM / TANJORE / MADURAI (134 kms / 3 hrs)
  • JOUR 06: MADURAI
  • JOUR 07: MADURAI - CHENNAI
  • JOUR 08: DEPART DE CHENNAI

Day Wise Itinerary

JOUR 01: ARRIVE CHENNAI FR

Arrivée à Chennai.
Cette grande ville de 6 millions habitants est la capitale du Tamil Nadu (le pays Tamoul). Grand port, quatrième ville indienne en importance, elle est le siège de nombreuses activités. La plus célèbre et la plus voyante est le cinéma, dont les affiches géantes orant les façades de la ville.
Ancien comptoir anglais, Madras abrite de nombreux vestiges de son passé ...

A l’arrivée, accueil traditionnel avec remise de guirlande etdirectement départ par la route pour Chennai.
Arrivée et installation à l’hôtel.

Après-midi, visite de la ville MADRAS : Madras est la capitale culturelle du Sud de l'Inde, très attachée aux traditions et aux souvenirs du passé.

Visite de la ville avec la promenade du front de mer, dominé par le fort Saint-Georges, avant d’atteindre le quartier de Mylapore et l'église Saint Thomas.

La basilique Saint-Thomas est une église sise en bord de mer (baie du Bengale) à Mylapore (aujourd’hui un quartier sud de la ville de Chennai) en Inde. Dans une crypte sous l'autel principal se trouve le tombeau présumé de l’apôtre Saint Thomas. Un premier édifice portugais construit au XVIe siècle a été remplacé par une églisenéo-gothique construite en 1893. Elle est depuis 1952 la cathédrale de l'archidiocèse de Madras-Mylapore.

Puis visite du musée de Panthéon qui abrite une belle collection de bronzes cholas du XI au XII siècle
Promenade dans le Mount Road qui est le principal quartier commerçant de la ville.
Logement.

JOUR 02: CHENNAI / MAHABALIPURAM / PONDICHERRY (152 kms / 3½ hrs)

Départ par la route pour Pondicherry.

Enroute, visite du site de Mahäbalipuram.

A l'extrémité d'une immense plage de sable fin, face à l'océan, dans les feux du soleil levant, se dresse le temple du Rivage, image emblématique de Mahäbalipuram. Il fut construit en granit par Palava Rajasimha au 7ème siècle. Les Pallava fondèrent sur la côte du Coromandel cette cité qui fut, dès le VIIème siècle, le centre du rayonnement de leur civilisation dans le sud-est asiatique.

Ce superbe temple du Rivage, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité, a été construit au VIIè siècleà l'apogée de l'art Pallava. Les deux tours abritent les sancturaires.L'un est dédié à Shiva, l'autre à Vishnu.Les vents marins, l'air chargé de sel et de sable ont fortement érodé les délicates sculptures qui entourent le temple et qui recouvrent les murs, leur donnant une apparence douce et arrondie. L'art rupestre atteint ici un sommet dans le gigantesque relief représentant l'ascèse d' Arjuna, plus connu sous le nom de la " Descente du Gange".

L'ASCÈSE D'ARJUNA
Cet immense et splendide bas-relief (27x9m) a été sculpté sur un rocher. Pour certains il représente la naissance mythique du Gange alors que pour d'autres il illustre la pénitence d'Arjuna). Ayant intelligemment utilisé la fissure qui traverse de haut en bas le rocher, les sculpteurs ont représenté des dieux, des déesses, des animaux, le tout étant étonnamment vivant.Une famille d'éléphants se trouve sur le côté droit et Arjuna, debout sur une jambe se trouve juste à gauche de la fissure.

Ensuite les Cinq Rathas qui sont sculptés au VIIè siècle, et sont monolithiques. Leurs piliers, le style des sculptures représentent assez bien l'architecture adoptée pour la construction des grands temples de la région.Ils ont été baptisés en l'honneur des frères Pandava, personnages mythiques du Maharadja. Il y a donc le Draupadi Ratha (ratha veut dire chariot), l'Arjuna Ratha, le Brima Ratha, le Dharmaraja Ratha et le Nakula Sahadeva Ratha. À leur côté se trouvent un éléphant, un taureau (Nandi) et un lion, eux-mêmes monolithiques.
Logement

Puis, Un cachet bien discret de sous-préfecture française des Tropiques qui est submergée par une marée humaine venue de l'arrière-pays tamoul - l'attrait de la ville et de ses prétendues facilités -, telle est l'esquisse de portrait que l'on pourrait brosser de Pondichéry (ou Pondicherry) une vingtaine d'années après le retour à la Mère Inde d'un territoire sur qui flottèrent les drapeaux fleurdelisé, puis tricolore, pendant près de trois siècles. Noyés dans une population tamoule d'une sympathique exubérance apparaissent ceux qui donnent à Pondichéry un caractère cosmopolite unique en Inde, dans une ville de cette taille : des Créoles, français de souche lointaine ou franco-indiens, qui vivent dans la "Ville Blanche", au bord d'un méticuleux quartier près de la mer, dans des maisons enfouies au fond de délicieux jardins, dans des pièces hautes de plafond et pétries d'un charme désuet, parmi de vieux meubles. Des intellectuels français y fréquentent cet admirable instrument pour l'étude de la civilisation et des langues indiennes qu'est l'Institut Français d'Indologie. On y voit encore des anciens combattants rescapés de la France libre, des âmes assez distantes, en quête d'expériences spirituelles qu'elles ne pensent pas pouvoir trouver en Occident, mais assurément à l'ashram de Sri Aurobindo ou à Auroville, la Cité d'une Aurore qui n'en finit pas de poindre. Pondichéry ne se décrit pas, mais doit se vivre. C'est une question de temps.
Arrivée et installation à l’hôtel.
Logement

JOUR 03: PONDICHERRY

METIN, tour de ville : grâce à Colbert qui créa en 1654 la Compagnie française des Indes orientales, avec Lorient comme port d'attache, et surtout grâce à François Martin, PONDICHERY devint le siège indien de la compagnie, puis le chef-lieu des établissements français de l'Inde. Aujourd'hui Pondichéry est un territoire de l'Union et quelques milliers de français y vivent encore. On peut encore voir des traces de l'influence française : le consulat, le lycée français, les noms de rue encore inscrite en français, les képis des policiers, la bibliothèque Romain-Rolland, etc...
Puis, visite du AUROVILLE, cité universelle créée par Sri Aurobindo.
Auroville est située à 10 km de Pondichery, juste à la frontière du Tamil Nadu. Inaugurée le 28 février 1968, Auroville est unique: pas de religion, pas de nationalité pas de politique, cette ville internationale se propose d'avoir un jour 50.000 habitants. Une poignée de terre amenée de chaque état indien, et de 175 pays du monde est placée dans une urne de marbre à la forme d'une fleur de Lotus située au milieu d'un amphithéâtre représentant la naissance d'une cité dédiée à l'unité humaine et l'intégrité. Avant 1968, ce n'était qu'un terrain inculte. Les premiers occupants plantèrent deux millions d'arbres d'espèces multiples et d'origines diverses. Les Auroviliens sont originaires de 30 pays, y compris l'Inde. Auroville est divisée en 4 zones: internationale, culturelle, résidentielle, et industrielle. Il y plus de 50 unités de production à Auroville engagées dans des activités aussi diverses que la production de bougies, d'encens, la fabrication de fromage, de poteries, de bijoux, de prêt à porter masculin et féminin, et d'articles de maroquinerie. Ces productions peuvent être achetées dans les boutiques d'Auroville et de Pondichery, mais sont aussi largement diffusées bien au delà des frontières de l'Inde.
Au centre d'Auroville se trouve le désormais presque achevé Matrimandir, une sphère géante de la hauteur d'une immeuble de 9 étages. C'est " l'âme d'Auroville" comme l'a appelé la Mère, "un endroit pour la concentration".
Logement

JOUR 04: PONDICHERRY / CHIDAMBARAM / KUMBAKONAM (180 kms / 4 hrs)

Départ par la route vers Kumbakonam.

En chemin, arrêt à CHIDAMBARAM (70 km), où vous visiterez un remarquable complexe sacré caractéristique de l'Inde dravidienne : le temple de Nataraja où Shiva est vénéré sous la forme du dieu dansant. Deux des gopurams sont ornés de sculptures illustrant les 108 positions de la Natya Sastra, la danse rituelle hindoue.
Arrivée et installation à l’hôtel.

Après-midi, visite du temple de Kumbakonam
Logement

JOUR 05: KUMBAKONAM / TANJORE / MADURAI (134 kms / 3 hrs)

Départ par la route pour MADURAI.
MADURAI, bénie par le nectar qui goutta de la chevelure de SHIVA est peut-être la plus vénérable et la plus ancienne cité du Tamil Nadu. C’est aussi un grand centre de la culture tamoul.

Enroute, visite de l'antique temple de Brihadeshvara, l'un des plus beaux prodiges de l'architecture dravidienne. Etonnant pour son raffinement des détails architecturaux, il est le fleuron de I'architecture chola tant par ses jolis gopurams, surprenante par sa coupole monolithique, que par ses fresques qui ornent sa cour intérieure. Puis le Saraswati Mahal datant du XVII siècle où vous verrez une superbe collection de bronzes cholas.

Arrivée Madurai et installation à l’hôtel.
La soirée assister la cérémonie dans le temple de Meenakshi.
Logement

JOUR 06: MADURAI

Journée consacrée à visite de la ville.
Cette grande ville du Tamil Nadu , peut -être considérée comme la capitale religieuse et culturelle du pays Tamoul . Madurai était la ville des Pandyas , dynastie puissante qui s’illustra au Moyen - Age , en luttant contre les royaumes voisins ,Pallavas , Cholas, Chalukyas et Hoysalas , avant de sombrer au début du XIV e s. C’est aux Nayaks , maîtres de la place à partir du XVI e s , que l’on doit la construction du joyau de la ville : le temple de Meenakshi Sundareshwar , l ‘un des plus extraordinaires sanctuaires de l’Inde .

Le temple de Minakshi-Sundareshvara.
C’est un chef d'œuvre de l'architecture Dravidienne foisonné de colonnes, longs couloirs peuplés d’innombrables statues, neufs « gopurams », hautes tours surchargées de sculptures multicolores. De tous les temples du sud, c'est le plus extraordinaire, animé de l'aube au coucher du soleil d'une foule de fidèles pleins de vie et de foi.

Le temple Tirumalay Nayak Palace, l'un des plus imposants monuments de cet ensemble, aux grandes salles entourées de hauts piliers, construit dans le style "indo-mauresque"
Arrivée et installation à l’hôtel.
Logement

JOUR 07: MADURAI = CHENNAI

Transfert à la gare de Madurai.
Depart de Madurai :06h20 // Arrivee a Chennai: 12h45.
Arrivée à Chennai.
A l’arrivée, accueil et transfert à l’hôtel.

Temps libre pour faire du shopping.
Arrivée et installation à l’hôtel.
Logement

JOUR 08: DEPART DE CHENNAI

Tôt le matin transfert à l’aéroport, où vous devez être 3h00 avant le décollage.